France jeunes : quelle catégorie (mixte ou filles) allez-vous choisir ?

 

Les phases qualificatives (départements et ligues) pour les championnats de France jeunes vont bientôt commencer. Pour toutes les joueuses et leurs parents une question se pose au préalable : dans quelle catégorie allez-vous vous inscrire ou inscrire votre fille ? En mixte ou en filles ? Et qu’est-ce que l’association Échecs & Mixte ! peut apporter aux joueuses face à cette question ?

Lors de la pétition pour la mixité des championnats de France jeunes, un certain nombre de personnes ont argué que cette pétition était sans objet, que les championnats de France jeunes étaient déjà mixtes, et que les filles souhaitant jouer en mixte pouvaient le faire sans aucun problème. J’imagine donc que des centaines de jeunes filles et leurs parents se posent tous les anschpFj-2015-pau la question « dans quelle catégorie jouer cette année ? », évaluent les pour et les contre et choisissent en ayant pleinement conscience des implications de ce choix.

Ce n’est pourtant pas l’impression que donnent les témoignages publiés sur ce site. Ce qui a plutôt l’air de se passer, c’est que les filles s’inscrivent ou sont inscrites massivement dans les championnats féminins sans que la question se pose vraiment. Ou lorsqu’elles le font, les pressions diverses (regard des autres, système de qualification) sont suffisamment fortes pour qu’elles n’aient pas l’impression d’avoir un réel choix.

Lire la suite

Bibliographie « (in)égalité hommes/femmes aux échecs »

L’association Échecs & Mixte ! entreprend de rassembler les publications (scientifiques ou non) adressant le thème de l’égalité ou de l’inégalité des hommes et des femmes vis-à-vis du jeu d’échecs, en ce qui concerne les statistiques, les différents faits sociaux ou historiques, le cerveau, la physiologie en général, etc. Le but de cette bibliographie est de permettre aux lecteurs d’avoir accès à la littérature sur le sujet et aussi de faciliter de futures recherches.

Cette bibliographie sera mise à jour au fur et à mesure que nous découvrirons de nouvelles références. N’hésitez pas à contribuer !

(Par commodité, nous avons attaché les articles de type « réponse » ou « diffusion » à la référence originale)

Lire la suite

Une jeune joueuse à propos de la mixité

Courte introduction

Quand j’ai commencé à interroger des joueuses sur la question de la mixité, ce qui m’a frappé, c’est leur réaction très vive au fait que quelqu’un s’intéressait sérieusement à la question. Cela fait moi-même près de quinze ans que j’enrage de cet état de fait et je m’aperçois petit à petit que je ne suis pas la seule.

Deuxième prise de parole dans cette série (après celle de Sophie Aflalo) : celle d’une jeune joueuse préférant rester anonyme. Propos recueillis en juin 2014.

Si des joueuses souhaitent témoigner et donner leur point de vue (nominativement ou anonymement), nous les publierons avec plaisir.

Nous acceptons également les contributions qui ne vont pas dans notre sens. Simplement, dans ce cas, nous nous réservons le droit de publier en même temps une réponse argumentée.

Lire la suite

Sophie Aflalo et la mixité des Championnats de France jeunes

Courte introduction

Quand j’ai soumis ma candidature à la Commission des Féminines en mai 2013, ma lettre de motivation indiquait : « je considère qu’il est primordial de valoriser la mixité et surtout auprès des jeunes, notamment en supprimant les championnats jeunes féminins » au profit de championnats exclusivement mixtes.

Mes opinions en entrant dans cette commission étaient donc on ne peut plus claires. Une fois entrée dans la commission, j’ai interrogé quelques joueuses et animé une soirée de discussion sur le thème de la mixité à l’Open de Sélestat en février 2014.

Suite au compte-rendu de cette soirée à la commission féminine, j’ai reçu de la présidente de la commission la réponse suivante : « Faisons bien attention de ne pas dénigrer les mesures prises par la FFE en faveur des femmes qui sont plutôt bien acceptées par une bonne majorité d’entre elles ! »

Je suis peut-être paranoïaque, mais j’ai quand même un tout petit peu interprété cette réponse comme un refus de toute discussion des mesures actuelles. Les joueuses d’échecs sont têtues : l’objectif n’a pas été abandonné et vous connaissez la suite, la pétition, la fin de non-recevoir de la FFE, la création de l’association, etc.

Aujourd’hui nous publions – avec l’accord des personnes concernées, bien sûr – les propos recueillis : ici ceux de Sophie Aflalo.

Lire la suite

Les « féminines » sont d’abord des joueuses d’échecs

Récemment, sur un forum échiquéen bien connu, un club publiait une annonce pour un tournoi féminin, et le premier commentateur, taquin, de s’exclamer « C’est bien la peine de signer des pétitions… » – faisant bien sûr allusion à la genèse épique d’Échecs & Mixte !

Après quelques échanges habituels sur le sujet, l’annonceur pose la question fatidique :

« A part boycotter (!) les tournois féminins, que proposez-vous concrètement pour faire avancer les échecs féminins ? »

Lire la suite

Focus sur Sandra Roubin, représentante des joueuses à la Fédération Royale Belge des Échecs

Sandra Roubin est représentante des joueuses à la Fédération Royale Belge des Echecs depuis 2013. Elle est aussi titulaire d’un master en sociologie-anthropologie. Son mémoire, écrit en 2014, est intitulé « Échecs et genre – À propos de la pratique du jeu d’échecs en club ». Il vient d’être récompensé par le deuxième prix 2015 de l’Université des Femmes (prix qui récompense chaque année des mémoires en études de genre). Pour l’occasion, nous reproduisons ici un de ses articles, paru dans Le pion f n°164 d’octobre à décembre 2014.

Lire la suite

Proposition alternative à la `féminine obligatoire’

féminine-obligatoire

Mes réflexions sur la mixité aux échecs ne s’arrêtent pas aux championnats de France jeunes. Dans mon expérience de joueuse d’échecs, la question de la mixité est aussi fondamentale en ce qui concerne les interclubs. La volonté de pousser à la mixité est à mon sens une excellente chose. Pourtant j’ai longtemps été mal à l’aise avec la règle de la (et donc mon statut de) `féminine obligatoire’. Dans la première partie de ce texte, j’avance quelques inconvénients de la règle actuelle. Dans la deuxième partie, je propose une règle alternative. Enfin, le fichier excel joint à la fin du texte facilite le calcul de la règle alternative.

Lire la suite