Les échecs sont-ils un jeu d’idiot.e.s ?

oh my god

Il y a quelques temps, un commentaire a été déposé sur un des textes plus bas dans ces pages. J’ai pensé qu’il était intéressant que tout le monde en profite. Vous trouverez donc ci-dessous ce message et la réponse d’E&M!, en guise de fin de non-recevoir.

——————————–

Je suis tombé sur votre site internet qui cherche à promouvoir la mixité au sein du jeu des échecs. Et je ne comprends pas tout à fait votre message. En effet il existe des faits scientifiques qui attestent d’une supériorité masculine dans ce noble jeu. Entre autre, l’homme disposerait d’un cerveau 14% plus important que celui d’une femme. Le classement FIDE en parties lentes atteste ce point. Il n’y a pas de femmes dans le TOP 100. Donc comment allez-vous convaincre des femmes de s’inscrire massivement aux échecs en présentant ce complexe d’infériorité? Je pense que la FIDE prend correctement en considération le statut de la femme en octroyant des titres séparés. Cela me semble déjà très compréhensif. N’êtes-vous pas d’accord ?

Cordiales salutations,

Nicholas Jodidio

————————

Nous sommes toutes et tous tombés de nos chaises en lisant votre message qui cherche à pérenniser la non mixité au sein du jeu des échecs et nous ne comprenons pas du tout l’intérêt de votre démarche. En effet, il existe des idées qui contestent la supériorité masculine dans ce noble jeu et dans tous les autres domaines intellectuels. Entre autre, la femme dispose d’une chevelure en moyenne 23,5% plus soyeuse que celle d’un homme et il existe des faits scientifiques qui attestent que le classement FIDE en parties lentes n’a strictement aucune relation avec ce point. Il est certain qu’il est difficile de convaincre les femmes de s’inscrire massivement aux échecs si c’est pour y rencontrer des hommes présentant le complexe de supériorité que vous affichez. C’est d’ailleurs là une des raisons de notre existence en tant qu’association. Nous pensons que la FIDE se fourvoie dans sa façon de considérer le statut de la femme mais cela ne semble pas très compréhensible à des gens comme vous. Bref, non, nous ne sommes pas d’accord.

Si vous souhaitiez nous faire changer d’opinion, c’est raté et, à l’inverse, nous doutons que nous puissions vous faire évoluer. Nous vous encourageons donc à garder votre supériorité de mâle pour vous, à surveiller de près vos 14% de cerveau et nous vous souhaitons une bonne journée.

Cordiales salutations,

Isabelle Billard pour E&M!

radio Omer

Une opinion sur “Les échecs sont-ils un jeu d’idiot.e.s ?

  1. et pourtant, malgré ses 14 % de cerveau en +, ce monsieur a déjà perdu contre une femme aux échecs, alors quelle explication ???
    malheureusement il y a encore des hommes (et des femmes !!!) qui croient comme lui, bonne chance, le combat pour la mixité promet d’être rude…

Laisser un commentaire