Les femmes du président

Cette fois-ci, mon texte est une petite surprise destinée à diverses personnes (qui se reconnaitront sans que j’aie besoin de les citer, et qui ne sont pas toutes membres d’Échecs & Mixte !) qui avaient correspondu avec moi à propos d’une nouvelle parue sur le site de la FFE le 13 octobre 2016, brève que vous pouvez consulter en suivant ce lien.

Cette annonce d’une présidente fraichement élue au club de Roubaix et le résumé du programme affiché (haut niveau, bonne ambiance au club, cours dans les écoles) sont parfaitement sympathiques. Tout comme le scripteur ou la rédactrice anonyme de cette « brève », je souhaite longue vie au club et à son équipe dirigeante. Seulement voilà, il n’est pas habituel que les nouveaux présidents et les nouvelles présidentes de club soient annoncés sur le site de la FFE. Non pas que je trouve la justification apportée par la présidente (mettre un coup de projecteur sur un club en plein développement) répréhensible, loin de là, mais, contrairement à nombre de mes contacts qui déclaraient qu’il fallait absolument mettre en lumière au moins un autre résultat d’élection de club sur le site de la FFE, je me disais que si tous les nouveaux élus/nouvelles élues de clubs s’offraient une annonce sur le site fédéral, ça risquait de provoquer une lassitude chez les lecteurs et un embouteillage conséquent des pages web.

En effet, en quoi cette nouvelle a-t-elle été jugée suffisamment intéressante pour apparaitre sur le site ? Parce que le président est une présidente ? Parce qu’elle est la première à y avoir pensé ? Parce qu’elle a tout simplement contacté un/une des responsables du site avec un petit texte et que celui-ci a été quasi automatiquement publié ? Pour d’autres raisons que je n’imagine pas au moment où je vous écris ? Quelles que soient les raisons qui ont conduit à la publication de cette nouvelle, qu’en est-il des autres femmes présidentes de clubs ou de comités départementaux, certaines depuis fort longtemps, et qui ne se sont jamais targuées de cette position sur le site de la FFE ?

N’écoutant que mon courage, j’ai utilisé le site de la FFE pour obtenir la liste de toutes les présidentes de clubs et de de comités départementaux, listes que je vous livre ci-dessous, après quelques explications quant à la méthode employée et quelques chiffres, vous avez du remarquer que j’aime beaucoup les chiffres.

D’abord, ma recherche s’est étalée du 14 au 17 octobre 2016 (c’est assez fastidieux et j’avais aussi d’autres choses à faire), si bien que si un club a brusquement changé pour une présidente dans l’intervalle (ou vice versa, élu un homme à la place d’une femme), je ne m’en suis pas forcément rendue compte mais je pense que cela ne doit pas fondamentalement changer les statistiques. D’ailleurs, pour ce qui est de Madame Kahina Maalem, son nom n’est pas encore inscrit sur la fiche FFE (au 17/10/2016 le club est indiqué sans président(e))) mais vous le trouverez malgré tout dans ma liste, c’est ma seule exception. Les ligues étant en grand chambardement, je n’ai pas étudié ce niveau opérationnel de la FFE et je me suis donc cantonnée aux clubs et aux comités départementaux. Bien que, a priori, le site de la FFE permette d’obtenir aisément les informations voulues, les fiches des clubs et des ligues sont assez souvent incomplètes, ce qui pose tout de même quelques questions quant au suivi administratif opéré par la FFE. Je ne vous citerai que deux exemples pris au hasard parmi (beaucoup) d’autres : pour le CD de l’Aveyron, on trouve seulement le nom du trésorier, alors que le CD compte 5 clubs, tandis que le club « Cavalier Rouge » de Clamart ne semble avoir aucun(e) président(e) alors que c’est un club très actif, si j’en juge par son site WEB. Un peu de ménage et de remise d’équerre des fiches club et CD seraient bienvenus. Par conséquent, je n’ai pris en compte que le nom publié en face de la mention « président » tant pour les clubs que pour les CD. J’ai apporté un soin que j’espère sans faille aux prénoms ambigus (Claude, Dominique, Jackie etc.) mais si jamais j’avais commis une erreur dans cette traque, j’adresse toutes mes excuses aux personnes concernées et je serai heureuse de rectifier. Notez enfin que si une femme se trouve à la fois présidente d’un CD et d’un club, elle apparait deux fois dans les listes ci-dessous : ce cumul de mandat n’est pas interdit par les règlements de la FFE et on l’observe également chez de nombreux hommes.

Passons aux résultats, donnés avec l’habituelle mention: « sauf erreur ou omission involontaire de ma part ». Le nombre total de clubs référencés sur le site FFE est de 943, avec 65 femmes présidentes, soit moins de 7%. Le nombre de CD est de 101, avec 9 femmes présidentes (moins de 9%). Je vous laisse comparer au chiffre approximatif de 25% de femmes joueuses d’échecs, et, éventuellement, méditer sur les notions de plafond de verre et d’autocensure féminine, raisons plus que probables de cette différence (mais peut-être pas uniques). Enfin, voici les deux listes, avec les noms de clubs ou les numéros des CD correspondants, listes ordonnées par ordre alphabétique de nom de famille.

Bonne lecture !

 

CD : Marie-Paul Bartolo (CD84), Delphine Boileau (CD21) Françoise Bressac (CD6), Claire-Odile Dramard (CD9), Isabelle Hamelin (CD22), Gaelle Lamotte (CD25), Kestia Ljutovac (CD17), Célia Marly (CD56), Nathalie Mosset (CD65).

Clubs : Sylviane Albaladejo (Echiquier Antibois), Suzanne Anderson (Le petit Pion), Laurence Barbier (Le Petit Echiquier), Arlette Barret (Echiquier des Papes), Delphine Bergmann (C. E. Sélestat), Christine Bignaud (Chevaux-légers de la Choisille), Isabelle Billard (Echiquier Grenoblois), Martine Bolla (La Farlède Toulon Echecs), Valérie Boulart (Carquefou Echecs), Françoise Bressac (Echiquier Niçois), Claire Carreel (Les Fous du Roque Collège Léonard de Vinci), Fabienne Castex (L’Echiquier de Kourou), Claire Cocordano (C. E. Aubagnais), Jacqueline Danglades (Le Roi Saléen), Cynthia Dinane (Club d’Echecs du Gosier), Catherine Doreau (Elan Paris Echecs Club), Claudine Doublecourt (E.C. Bourbougeois), Alicia Duffaud (Tous aux Echecs ! Montreuil), Marie Durant (Epernay64), Isabelle Esnault (Aiglechecs), Mamit Flament (Le Touquet-Côte d’Opale), Sylvie Garcia (MJC Chazelles sur Lyon), Hélène Gelin (Thomas Bourgneuf – Créteil), Sigrun Getto (Echiquier Alpilles Durance), Françoise Gilles-Louis (La Tour du Roy, C.E. Charleville Mézières), Nathalie Granger (La Tour Villardoise), Michèle Grégoire (Givors Echecs), Marion Guezet (C. E. d’Ecouen), Brigitte Laborde-Noger (Echiquier Bayonne Adour), Corinne Laigle (Cavalier de la Reine –Bourg la Reine), Nathalie Legeay (Cavalier Noir les Herbiers Echecs), Christelle Leprevost (Echecs et mat de Bressuire), Kestia Ljutovac (Echiquier Surgerien), Kahina Maalem (Roubaix-Echecs), Anne Maréchal-Dinelli (L’Echiquier de Jean-Paul II), Fabienne Mauffrey (L’échiquier de la Ville Montreuil), Martine Migot (Echiquier Guichenais), Gabrielle Monnet (Caumont sur Durance), Florence Moracchini (C. E. de Rosny sous Bois), Nathalie Mosset (Echiquier Vicquois), Isabelle Mounier-Emeury (Echiquier de la Butte), Valérie Nabe (Marseille Passion Echecs), Sandra Le Naour (La Percée Muretaine), Emmanuelle Noe (Caissa Crazy Chess Club), Jacqueline Noire (Sainte Marie Stratège), Antoinette Ober (Club Lutterbachois d’Echecs), Martine Oberlé (Le Petit Pouchet Paris), Elsa Pages (Paris Jeunes Echecs), Martine Platret (Centre Léo Lagrange Villeurbanne), Alexandra Ple (La Tour Lehaucourtoise), Catherine Prost (L’Echiquier Aubois), Nathalie Rabou (L’Echiquier Brissagnol), Françoise Renoulet (C. E. Pennois), Isabelle Riegel (Hipsheim), Martine Robert (Le Perreux sur Marne), Anne Ruhlmann (Echiquier du Pays de Liffré), Elisabeth Saatdjean (Azur Chess Club), Marie-Christine Schmucker (Sarreguemines), Vanessa Simko (La Tour des Dombes), Florence Spychala (Echiquier Saint Maixentais), Svetlana Trumul (Buttes Chaumont Echecs), Sylvie Verslype (Association Echéphile Vendinoise), Claire Vincent-Duchiron (Avenir Echecs), Friederike Wohlers-Armas (Echiquier Médocain), Béatrice Wonner (E.C. de Doncourt)

Isabelle Billard

PS rajouté le 20/10/2016: suite à l’excellente suggestion de C. Dijoux, voici la carte: en vert les départements dont le CD est présidé par une femme. Les chiffres en vert entourés sont le nombre de clubs d’échecs présidés par une femme dans le département concerné.

carte-cd-clubs-femmes-10-2016

4 opinions sur “Les femmes du président

  1. Bonjour,

    Il manque la présidente du Jura (39) Anne Marie Bregand.
    Ce qui avec Gaëlle Lamotte présidente du Doubs (25), porte le taux de présidente de comité à 50% en Franche Comté :)

    Cordialement
    Olivier Minaud
    Président de la Ligue de Franche Comté

  2. Bonjour,

    Effectivement, « il manque Anne-Marie Bregand ». Si l’on s’en tient à la fiche disponible sur le site FFE :
    http://www.echecs.asso.fr/FicheComite.aspx?Ref=39
    il n’y a pas de nom dans la section « président » je ne pouvais donc pas deviner qui préside le CD39, n’étant pas de la région. Seuls les noms du secrétaire et du responsable Elo et compétition sont indiqués. J’ai d’ailleurs signalé dans mon texte que ces ‘manques’ étaient fréquents, tant pour les fiches CD que clubs, ce que je regrette. Cela m’a contrainte, ainsi qu’indiqué, à appliquer une règle stricte : Pas de nom dans la case « président », pas de nom dans la liste et afin de ne pas distordre les données, je tiens à continuer à appliquer cette règle. Il suffirait simplement de compléter la fiche CD et je m’empresserai d’ajouter ce nom. Cordialement, Isabelle Billard

Laisser un commentaire